Facebook Instagram Twitter

Saison des ouragans à Cuba

Cyclones tropicaux et mesures de préventions

Auteur:
Indira Rosell Brown
Date de publication / actualisation:
8 octobre 2023

Connaître la saison des ouragans à Cuba et ses conséquences est primordiale pour ceux qui planifient leur voyage à Cuba. Dans cet article nous vous expliquons tout ce qui concerne ce phénomène météorologique et les recommandations pour minimiser les dégâts qu'il pourrait engendrer.

Huracanes en Cuba

Le 1er juin marque le début de la saison des ouragans à Cuba, qui s'étend jusqu'au 30 novembre. Mais c'est entre la mi-août et la fin octobre que l'on constate la plus grande incidence de ce phénomène météorologique également appelé : cyclone tropical. Selon des études météorologiques, la fréquence d'apparition des ouragans à Cuba est d'un tous les deux ans et la plupart sont de faible intensité.

Qu'est-ce qu'un cyclone tropical ?

Ce terme est utilisé pour désigner un cyclone, soit une zone de basse pression atmosphérique, qui se forme dans les océans généralement en région tropicale. Le cyclone est une vaste zone nuageuse avec de la pluie, des averses et des orages électriques. Il se caractérise également par la circulation des vents dans le sens inverse des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère nord.

Huracán Florence (2018)

Les cyclones tropicaux sont classés selon la vitesse atteinte par leurs vents maximums soutenus. Les dépressions tropicales atteignent des vents inférieurs à 63 kilomètres par heure, les tempêtes tropicales entre 63 et 117 kilomètres par heure, tandis que les ouragans des vents supérieurs à 117 kilomètres par heure.

Le cyclone tropical devient un ouragan lorsque les conditions océaniques et la haute atmosphère favorisent son développement maximal. Les ouragans sont classés en 5 catégories selon l'échelle Saffir-Simpson, qui mesure la vitesse et l'intensité des vents. Plus la catégorie de l’ouragan est élevée, plus les dégâts qu’il peut causer sont graves.

Dangers d'un cyclone tropical

Ce phénomène météorologique s'accompagne généralement de pluies intenses, de vents très forts, de vagues, de tornades et de remontées d'eau, particulièrement crainte à Cuba. Il s'agit d'une vague impressionnante et soudaine qui accompagne le phénomène et qui pendant quelques heures peut affecter en moyenne 150 à 200 kilomètres de littoral.

Malecón (La Habana)

Les pluies intenses - elles tombent en moyenne entre 100 et 300 mm - provoquent d'importantes inondations qui peuvent affecter les personnes et les biens. Il est également courant qu’elles provoquent des glissements de terrain dans les régions montagneuses. Il est important de noter que les vents forts qui accompagnent les cyclones tropicaux peuvent endommager les structures faibles et les immeubles de grande hauteur. Ils transforment également souvent des objets tels que des tuiles, des tiges métalliques et des débris en projectiles dangereux.

Les routes peuvent être affectées par le passage d'un ouragan et leur réparation peut prendre plusieurs jours. L’Internet, l’approvisionnement en eau, l’électricité et les communications téléphoniques peuvent également être endommagés. Après le passage d'un phénomène de cette nature la réouverture des aéroports peut être retardée.

Système d'alerte précoce : moyen efficace de prévention ?

Le Centre de prévision de l'Institut de météorologie est chargé de communiquer à l'approche de tout phénomène météorologique dangereux. Pour ce faire les alertes cycloniques ont été créées. À mesure que l’ouragan approche du pays, les avertissements sont émis de plus en plus fréquemment.

Tormenta tropical Ian (2022)

Lorsqu'un ouragan approche de Cuba, les météorologues rendent compte à travers les médias, principalement à la radio et à la télévision, des caractéristiques du phénomène météorologique et de ses trajectoires possibles. Ces informations deviennent plus fréquentes à mesure qu'il s'approche de l'île. Elles proviennent du Centre de Prévisions de l'Institut de météorologie.

La Défense Civile est un système de mesures étatiques mises en œuvre lors de situations exceptionnelles pour protéger la population et l'économie. Il est en charge de la logistique pour minimiser les éventuels dommages que pourrait causer un cyclone tropical.Grâce à ce système efficace, fondé depuis 1962, les Cubains ont acquis une grande perception des risques liés aux cyclones tropicaux et connaissent les moyens les plus efficaces pour en réduire les effets indésirables.

La Habana

Bien que les ouragans à Cuba causent des dommages malheureux à la vie humaine et à l'économie, il est également vrai que suivre les recommandations de la Défense Civile minimise l'impact que ces phénomènes météorologiques intenses pourraient avoir sur la vie quotidienne des Cubains.

Saison des ouragans : déconseillé aux voyageurs ?

Connaître la saison où ils sont les plus fréquents est également une information très utile avant de planifier un voyage sur l'île. Si vous souhaitez éviter les ouragans, les mois entre décembre et avril seraient les plus recommandés pour un voyage à Cuba.

La Habana

Il est important que lors du passage d'un cyclone tropical, les voyageurs évitent de quitter inutilement leur logement. Il est également fondamental d'avoir à portée de main les documents personnels les plus importants et de les conserver dans un endroit hermétique. Il ne faut pas oublier de protéger les objets qui pourraient être endommagés par l'eau avec du plastique.

Rester informé quotidiennement, au travers des médias officiels nationals cubains, du comportement du phénomène météorologique est également fondamental.

traducteur:

Elodie Vandenbossche

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi