Facebook Instagram Twitter

Parc national Alejandro de Humboldt

Joyau de la nature cubaine et haut lieu d'écotourisme

Auteur:
Indira Rosell Brown
Date de publication / actualisation:
5 novembre 2023

Le parc national Alejandro de Humboldt, situé dans les provinces cubaines d'Holguín et Guantanamo, présente une riche flore et une faune endémiques de cette région qui le rendent unique dans les Caraïbes. Pénétrer dans sa nature exubérante est une expérience unique.

Bahia de Taco (Parque Alejandro de Humboldt)

Ce parc national est un lieu de contrastes : des montagnes constituées de forêts tropicales accompagnent des baies, des plateaux, des plages et des rivières aux eaux cristallines. Cet espace naturel est particulièrement important car on y retrouve une grande variété de flore et de faune endémiques de la région. Cette caractéristique fait du parc national Alejandro de Humboldt un lieu unique dans les îles des Caraïbes. Il sera déclaré site du patrimoine mondial en 2001.

Une grande réserve à la flore et la faune diversifiées

Le parc national Alejandro de Humboldt est situé dans les provinces cubaines de Holguín et Guantanamo, à environ 800 km de La Havane. Il fait partie de la réserve de biosphère de Cuchillas del Toa et a une superficie de 711,38 km². Le site rend hommage au scientifique allemand Alejandro de Humboldt, qui visite l'île au début du XIXe siècle dans le but d'étudier la flore, la faune, la géographie, le climat, la société et l'économie cubaines.

Sendero Humboldt

Cette réserve est l'habitat d'une grande diversité d'oiseaux aquatiques et forestiers. Selon des études récentes, on peut y observer des oiseaux comme le petit canard sauvage, ainsi que d'autres en danger d'extinction comme l'épervier de Cuba, le pic à bec ivoire et le tyran coloré cubain. La réserve naturelle est également l'habitat du magnifique escargot polymita, la plus petite grenouille du monde - seulement 1 cm - et de l'almiqui, un ancien mammifère insectivore qui a réussi à survivre à la météorite qui a éteint les dinosaures.

Pato Agostero (Parque Humboldt)

Le parc abrite également le rat à queue noire et des reptiles comme le serpent aveugle de Cuba et le lézard anolis baracoae, endémiques du site. Car ce sont bien les espèces endémiques du parc Alejandro de Humboldt qui le distinguent. La diversité des écosystèmes et son isolement ont conduit à la diversification et à l'émergence de nouvelles espèces de flore et de faune.

Un site idéal pour l'écotourisme à Cuba

La colline du muletier est une élévation qui permet d'apprécier la beauté naturelle du parc Alejandro de Humboldt. De là, on peut voir la rivière Jaguaní, appréciée pour ses nombreuses cascades. La cascade Fugaz étant la plus connue de toutes. Ibéria est une autre rivière qui attire également les visiteurs. Ses eaux, avec de nombreuses cascades et piscines naturelles, traversent le parc Alejandro de Humboldt. La visite la plus prisée de cet affluent est sans doute le balcon d'Iberia. Il s'agit d'un sentier écotouristique qui longe la rivière, entouré de la flore et de la grande diversité d'oiseaux que l'on trouve en ce le lieu.

Parque Humboldt

La baie de Taco, célèbre pour ses légendes sur les pirates et des trésors cachés, est une autre attraction du parc. Naviguer dans ses eaux est l'occasion d'apprécier un paysage de plantes endémiques comme le gesneria et la casearia bissei, ainsi que le lamantin, un mammifère herbivore en voie d'extinction.

Parque Humboldt

Entre la baie de Taco et celle de Banes vous trouverez un autre lieu incontournable du parc Alejandro de Humboldt : les récifs coralliens. De nombreuses espèces de poissons, mollusques, crustacés et diverses algues endémiques de Cuba peuvent être observées dans ce milieu marin. Les récifs coralliens, ainsi que les rivières, les baies et les montagnes qui embellissent ce parc national, sont un modèle de conservation et de diversité biologique qui caractérise encore aujourd'hui la nature cubaine.

traducteur:

Elodie Vandenbossche

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi