Facebook Instagram Twitter

Château de Jagua : Histoire d'une forteresse devenue musée

Un joyau architectural à Cienfuegos

Auteur:
Indira Rosell Brown
Date de publication / actualisation:
15 mars 2024

Visiter le château de Jagua signifie plonger dans une partie de l’histoire de Cuba. Les chroniques sur les pirates et les corsaires ajoutent un attrait singulier à ce joyau de l’architecture coloniale cubaine, aujourd’hui transformé en musée.

Château de Jagua

À l’entrée de la baie de Cienfuegos, dans la région centre-sud de Cuba, se trouve la forteresse Nuestra Señora de los Angeles de Jagua, connue par les habitants comme le château de Jagua. L’édifice fut construit à la fin du XVIIIe siècle, lorsque Cuba était une colonie espagnole. En raison de ses qualités historiques et architecturales, il a été déclaré monument national en 1978.

Un joyau de l’architecture coloniale cubaine

Le château de Jagua possède des attributs architecturaux provenant du Moyen Âge européen. On observe notamment des nefs voûtées et des douves qui entourent la forteresse. Elle possède également des fortifications typiques des Amériques. Des influences que l'on retrouve au travers de ses plans géométriques et de l’adaptation de la fortification aux spécificités du terrain.

Château de Jagua

Pour la construction du château de Jagua, on a utilisé des pierres de taille de 1,10 mètre de large, extraites des carrières de Pasacaballo. L’œuvre est une création de l’ingénieur militaire Joseph Tantete Dubrulle. La forteresse possède une porte d’entrée rectangulaire entourée d’un arc à son extrémité supérieure et de deux étages reliés par un escalier en colimaçon. En outre, il dispose d’une tour cylindrique surmontée d’une coupole. 

Sur la place d’armes du château ont été construites deux tours de guet en forme de guérites cylindriques. La place dispose également  d’une citerne d’une capacité de 100 mètres cubes d’eau. Un élément remarquable de l’architecture de l’édifice est le clocher avec sa cloche. Il s’agit d’un cadeau d’Alejo Gutiérrez Rubalcava, capitaine du navire San Antonio de Padoue, à Doña Leonor, épouse du premier commandant de la forteresse, Don José Castilla Cabeza de Vaca.

Château de Jagua: clocher

Entre 1922 et 1923, le château de Jagua fut restauré, transformant certaines caractéristiques de la forteresse et de ses environs.

Une forteresse devenue musée

Depuis le 24 mars 1998, le château de Jagua est devenu un musée. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir les multiples invasions de corsaires et de pirates qu’a affronté la ville Fernandina de Jagua, aujourd’hui ville de Cienfuegos. Des informations sur la fondation de la ville et sur la conquête et la colonisation de Cuba par l’Espagne sont également disponibles dans les salles d’exposition du musée.

Château de Jagua

La documentation sur la construction de la forteresse, ainsi que les pièces d’artillerie et de projectiles, céramiques et majoliques en provenance d’Espagne, est d’un grand intérêt. Les ressources ethnologiques non religieuses sont également très attractives. Elles illustrent les outils de pêche utilisés dans la région, qui a une grande tradition maritime.

Château de Jagua

Sur le site, on peut également visiter le bureau du commandant : une salle où se distinguent, entre autres, un bureau de style renaissance espagnol, panoplie pour armes blanches, coffre en bois sculpté et une table avec un dessus en marbre. Les visiteurs pourront également visiter l’ancienne chapelle de la fortification, avec des bancs rustiques et une table en bois. Ce site expose des objets religieux et on trouve une fresque sur l’un de ses murs. Elle est considérée comme la plus ancienne trouvée dans la province de Cienfuegos.

Château de Jagua: bureau du commandant

Menottes, fers et chaînes peuvent être appréciés dans la cellule de torture de la forteresse, où les prisonniers étaient torturés avec « la goutte froide ». Les condamnés étaient immobilisés sur le dos de telle sorte qu’une goutte d’eau froide leurs tombe toutes les cinq secondes sur le front. La plupart des collections exposées au château de Jagua proviennent de découvertes archéologiques réalisées dans les fossés de l’édifice.

Origine de la forteresse de Notre-Dame des Anges de Jagua

En 1745, après 12 ans de construction, ce château est inauguré. Il s’agissait de l'aboutissement d'un rêve pour ses propriétaires, fatigués des invasions des pirates. Avec la forteresse fut érigée une défense pour protéger la baie de Jagua. Elle était en effet très propice au commerce de contrebande, au séjour et à l’approvisionnement des corsaires.

Château de Jagua

Au château de Jagua, de nombreux combats ont été menés contre des vaisseaux pirates. Selon les historiens, la plupart de ces attaques ont été repoussées, empêchant l’entrée des navires ennemis. Ces chroniques, et bien d’autres, sont aujourd’hui racontées par les spécialistes du musée qui résident dans la forteresse.

traducteur:

Elodie Vandenbossche

Cubanía

Cubanía s’efforce de retranscrire, que ce soit par l’image, le son, ou l’écrit, la vie quotidienne de La Havane et de Cuba à un public hétéroclite, curieux, intéressé, souvent non résidents. Toujours en dehors des grands débats politiques, économiques ou des thèmes couramment traités par les médias officiels, Cubanía souhaite au contraire faire témoigner les Cubains de tous les jours, la société dans son organisation actuelle, à travers des lieux, des traditions, des expressions culturelles parfois méconnues.

tous les articles

Vous aimerez aussi